Tempête de sable dans le désert… Que faire !

Que faire en cas de tempête de sable dans le désert ? 

Si vous êtes accompagné par votre guide pas d’inquiétude, juste respecter les consignes. Se protéger le visage, les yeux et la bouche, pour cela le chèche est idéal. Attention, je parle du vrai chèche, le bleu des hommes du sud suffisamment long pour vous protéger efficacement.


Quelles sont les causes d’une tempête de sable ?

Le premier phénomène est lié aux vents violents. Dans le Sahara marocain, ce type de tempête  est provoquée par Chergui

Le second phénomène est lié aux vents moyens rabattus au sol et qui engendrent des fronts de rafales.  Cette tempête de sable que l’on retrouve dans toutes les zones désertique est liée aux rafales descendantes engendrées par un orage.

Les sahariens parlent de trois sortes de tempêtes de sable :

  • Le mur ou « Haboob » en arabe, un mur haut de 2000 mètres qui se déplace à 80 km/h, et qui généralement dure quelques heures seulement.
  • La colonne type tornade, phénomène très fréquent au Sahara, que  les marocain du sud appellent « Djinns dansants ».
  • La nappe, ou brouillard de sable qui se diffuse comme une brume épaisse.

Lors nos treks dans désert au Maroc vous êtes accompagné par un guide Terres Nomades connaissant parfaitement le terrain, et par nos nomades chameliers de la tribu des Nouaji, ceux dont les ancêtres guidaient autrefois les caravanes des grands négociants à travers le Sahara jusqu’à Tombouctou. Vous partirez donc en randonnee trekking dans le désert du Maroc en toute sécurité que ce soit sur la trace des caravanes du grand sud jusqu’aux dunes hurlantes ou les villages sahariens de la vallée du Draa.

Alors si le hasard du voyage vous fait découvrir une tempête de sable, c’est aussi une expérience à vivre pendant votre trek désert. Les imprévus font partie du voyage !

Rechercher