Moussem d’Imilchil 2017, festival des fiancés

Le moussem dImilchil se déroule chaque année au début de l’automne en plein coeur du pays berbère. En quelques jours plus de 30 000 nomades convergent vers le haut plateau d’Imilchil  et dressent un immense village de tentes berbères, pour le plus grand moussem de l’année, celui des fiancés.

Agriculteurs, marchands, pèlerins, se rassemblement pour prier le saint marabout Sidi Ahmed Oulmaghni, faire leurs achats, se retrouver, et faire la fête. Sur trois jours se succèdent tous les événements de la vie familiale, circoncision des enfants, fiançailles et mariages.
Le Moussem d’Imilchil 2017 se déroulera les 21, 22 et 23 septembre prochain. C’est la grande fête de la tribu berbère Ait Haddidou, une tribu qui s’installa au 17e siècle dans la vallée de l’Assif Melloul. Parmi eux, Sidi Ahmed Oulmaghni s’installa à l’emplacement actuel du moussem.

La légende raconte que grâce à lui, les troupeaux engraissaient même s’il n’y avait pas d’herbe.  Il devint le protecteur des troupeaux.  Et, à la fin des récoltes , les bergers Ait Haddidou prirent l’habitude de se réunir chaque année à l’emplacement de la tombe du saint homme. Ce rassemblement avait à la fois un caractère religieux puisqu’il rendait hommage au marabout et un caractère commercial puisqu’il s’agissait du plus grand souk de l’année. Les tribus en profitaient pour s’échanger leurs produits artisanaux et agricoles et  faire des provisions avant  l’hiver.

La particularité du moussem d’Imilchil réside dans la cérémonie des fiançailles. Elle repose, elle aussi, sur une légende qui remonte à la séparation de la tribu des Aït Hadiddou en deux branches : les Aït Brahim et les Aït Yaazza. Lorsqu’une jeune fille appartenant à une des deux fractions tomba amoureuse d’un garçon appartenant à l’autre, les parents s’opposèrent au mariage. Les amoureux s’enfuirent et pleurèrent tant que leurs larmes donnèrent naissance aux lacs Isli et Tislit, avant de se donner la mort. Les familles désespérées décidèrent que dorénavant,  les jeunes auraient le choix de choisir leurs conjoints pendant  le moussem.

Le moussem des fiançailles, à Imilchil, ou plus exactement à Aït Ameur, se déroule chaque année en septembre.

Venez assister au plus grand moussem du Maroc, et découvrir des derniers grands espaces sauvages du Moyen Atlas, territoire des imazighen, les hommes libres de l’Atlas.

Au départ de Marrakech un circuit vous permet d’assister au moussem des fiançailles d’Imilchil. Et séjourner à notre écolodge Tighremt assif Melloul en plein cœur du pays berbère, dans la vallée d’Anergui face aux gorges de l’assif Melloul.

Rechercher