Le Géoparc du M’Goun labellisé par l’UNESCO

Le Géoparc du M’Goun au Maroc, a obtenu le label « Global Geopark » décerné par l’UNESCO, lors d’une cérémonie organisée au Canada en septembre 2014.

Le Maroc devient ainsi le premier pays arabe et africain à intégrer le Réseau mondial des Géoparcs qui compte 111 territoires répartis dans 32 pays. Le Géoparc du M’Goun a pu obtenir ce label en répondant à deux critères : Présenter un territoire qui recèle un patrimoine naturel, géologique, culturel et architectural riche et varié, et avoir une stratégie de développement socio-économique, s’appuyant notamment sur le géotourisme et le tourisme durable.

Le Géoparc du Mgoun est situé dans le Haut Atlas central. Il est le plus élevé et le plus vaste des grands ensembles montagneux du Maroc (4070 m). C’est un puissant massif qui a pu préserver l’originalité de sa nature et de sa personnalité et recèle encore un énorme potentiel géologique, naturel et humain.

La variété des paysages du Mgoun est exceptionnelle : Cimes déchiquetées culminant à +3000m, canyons et gorges creusés dans les plissements de l’Atlas, hautes vallées et rivières où se nichent de superbes villages de terre isolés, pâturages d’altitude semblables aux plateaux tibétains … La région du M’Goun est idéale pour les amateurs de trekking et de randonnée

Le Géoparc est riche d’un patrimoine géologique, minéralogique et paléontologique exceptionnel qui intéresse la communauté scientifique nationale et internationale. Il renferme de nombreux géosites de sites géotouristiques et des sites archéologiques de grande valeur, tels que les empreintes de dinosaures, les gravures rupestres, les cascades d’Ouzoud, le pont naturel d’Iminifri, le Rocher de Mastfran, des sites architecturaux, et des sites à intérêt biologique et écologique (www.atlasinfo.fr)

La vallée d’Anergui et ses magnifiques greniers fortifiés fait partie du Geoparc du M’Goun. Terres Nomades propose de nombreux treks inédits sur la région, ainsi qu’un ecolodge labellisée « Clef verte » pour son engagement en faveur du développement d’un tourisme responsable, et la préservation de l’environnement

 

Rechercher