Trek Maroc de l’Atlas à l’Atlantique

Des villages berbères de l'Atlas aux rivages de l'Atlantique

Localisation : 80 km/Haut Atlas & 180km/ Essaouira
Faisabilité : mi-juin à octobre
Groupes : 4 pers min / 10 maxi (sauf groupe constitué)
Accompagnement : Guide francophone, cuisinier et muletiers
Hébergement : En circuit : Gite pour la partie Atlas & Bivouac pour la partie Atlantique / Marrakech : Hôtel***
Niveau 1 : 4/5H de marche avec dénivelés moyens sur la partie Atlas & sans dénivelés sur la partie Atlantique
Conditions : Accessible à tous – Avec portage

À partir de : 660  (hors aérien)

  • Trek Maroc de l’Atlas à l’Atlantique
  • Trek Maroc de l’Atlas à l’Atlantique
  • Trek Maroc de l’Atlas à l’Atlantique
  • Trek Maroc de l’Atlas à l’Atlantique

Trek Maroc de l’Atlas à l’Atlantique, avec une découverte a pied du Haut Atlas et les terres d’altitude du Yagour, puis une randonnée chameau  le long des plus beaux paysages côtiers de la cote atlantique marocaine, au sud d’Essaouira.

D’abord le Haut Atlas nomade et les gravures rupestres du Yagour. Un trek Haut Atlas entre gravures rupestres et traditions nomades.

Le Yagour est un immense plateau d’altitude adossé au Mont Toubkal. L’été, c’est un lieu d’estive pour les nomades du Haut Atlas, et un site majeur du Maroc pour ses gravures rupestres.

Notre marche dans le Haut Atlas débutera au col du Tizi N’Tichka, qui sera notre voie d’accès aux terres d’altitude du Yagour, une région peu fréquentée du massif du Toubkal, aux paysages d’une très grande diversité : Hautes vallées, cols, plateaux d’altitude, gorges creusées par les oueds, villages de terre accrochés à flanc de montagne, rivières et cascades.

Nous terminerons ce superbe trek Haut Atlas par la belle et sauvage vallée du Zat inconnue des voyageurs, hormis quelques rares randonneurs. Ici la vie pastorale des berbères montagnards n’a pas changé.

 

Puis la deuxième semaine, changement d’ambiance ! Nous rejoindrons la cote atlantique marocaine au sud d’Essaouira, pour partir avec nos chameaux en randonnée au rythme des marées et des vents, entre les premiers contreforts de l’Atlas plantés d’arganiers,  et les dunes littorales atlantique, comme si le désert se jetait dans l’océan.

Au cours de ce trek le long de l’océan atlantique, vous rencontrerez les tribus berbères qui vivent dans de minuscules villages de pêcheurs cachés au fond des criques, ou sur les plateaux rocailleux parsemés d’arganiers dont on produit la célèbre huile d’argan, dans laquelle on trempe le pain de l’hospitalité.

A la fin de cette randonnee trekking de l’Atlas à l’Atlantique, temps libre pour découvrir l’attachante Essaouira, son port animé, sa médina paisible et ses plages idéales pour le farniente. Avant de retrouver Marrakech et sa médina colorée.

Quinze jours de vacances au Maroc entre l’atlas marocain et ses villages berbères et les longues plages littorales de la côte atlantique marocaine. Paysages contrastés et rencontres chaleureuses sont les ingrédients de ce trek au Maroc Atlas Atlantique.

Ce trek Maroc de l’Atlas à l’Atlantique peut se faire indépendamment avec, Villages berbères du Toubkal, et Dérive atlantique sur les rivages d’Essaouira.

 

Organisation du voyage

  • Jour 1 - Marrakech

    Accueil à l’aéroport et transfert à votre hôtel. Diner libre. Nuit en hôtel***

  • Jour 2 - De Marrakech au Haut Atlas

    Départ de Marrakech vers le Haut Atlas jusqu’au village de Tassa Ouirgane situé dans le massif du Toubkal. Rencontre avec l’équipe des muletiers qui va vous accompagner pendant cette randonnée. Pique-nique sous les oliviers avant de débuter notre marche sur les sentiers berbères centenaires pour rejoindre le beau village de Tiziane (1500m). Première nuit en gîte.

    80kms/1H de route – 3H de marche – Dénivelé montée 250 m – Hébergement : chez l’habitant

  • Jour 3 - La vallée d’Azzaden & les cascades d'Ighouliden

    Notre randonnée dans les villages de la vallée d’Azzaden ressemble à une marche dans un jardin géant : Cultures en terrasses, genévriers, noyers, fruitiers, moulins à eau, maisons de terre ocre rouge. Nous remontons le long d’un oued où vous rencontrerez les villageois affairés autour de leurs cultures

    Après avoir déposé vos bagages à notre gîte de Tizi Oussem, montée aux cascades d’Ighouliden (2300m) à travers une belle forêt de genévriers. Hautes d’une cinquantaine de mètres, ce sont les plus hautes du massif. Retour au village. Dîner et nuit à votre gite. Possibilité de hammam (20 dhs).

    5H de marche – Dénivelés : Montée 820 m/ Descente : 540 m – Hébergement : chez l’habitant

  • Jour 4 - La haute vallée des Ait Mizane

    Après la vallée d’Azzaden, voici celle des berbères Aït Mizane. Toujours sur nos sentiers berbères centenaires, nous y accéderons en franchissant le col de Tizi M’Zik (2490m) situé face aux sommets du Toubkal et du djebel Oukaïmedem. Nous profiterons de ce superbe contraste entre ces verdoyantes vallées et l’environnement minéral du djebel Toubkal. Nous passerons la nuit chez notre ami H’Cine à Aremd, un village construit sur une ancienne moraine glaciaire, en surplomb de la vallée d’Imlil.

    5H de marche – Dénivelés : Montée 570 m/ Descente 680 m – Hébergement : chez l’habitant

  • Jour 5 - La haute vallée d'Imenane

    En quittant notre gite, nous longerons pendant quelques instants la route qui mène à au village de Tachedirt avant de reprendre nos sentiers muletiers. Une montée facile vers le col de Tamatert (2350m) nous donnera une vue panoramique sur la vallée d’Imenane que nous allons découvrir, et sur celle des Aït Mizane que nous venons de quitter. Descente par un sentier bien tracé jusqu’à Tinghrine, village de terre cerné de cultures en terrasses. Dîner et nuit en gîte.

    4H30 de marche – Dénivelés : Montée 525 m/ Descente 425 m – Hébergement : chez l’habitant

  • J6 : Les villages traditionnels du massif du Toubkal

    Ce matin nous empruntons un sentier en direction du col de Tizi n’Addi (2900m) d’où nous aurons un superbe panorama sur tout le massif du Toubkal et la vallée d’Imnane. Puis nous descendons vers les hauts plateaux de l’Oukaimden où s’installent les bergers berbères du massif du Toubkal en été, selon la tradition ancestrale de l’Agdal. L’Agdal est une pratique communautaire de gestion et d’attribution des milieux forestiers et pastoraux pour les tribus berbères du Haut Atlas. L’Oukaimden est aussi une station de ski connue. Installation du bivouac

    5H de marche – Dénivelés : Descente : -300m / Montée : 600m – Bivouac

  • Jour 7 : Les hauts plateaux de l’Oukaimden

    Pour notre dernier jour de randonnée, nous découvrirons la vallée d’Ousertek.

    Franchissement d’un col, puis par un sentier bien tracé nous descendons le long de la vallée en traversant plusieurs villages berbères typiques où nous trouverons une belle aire de pique-nique à l’ombre des noyers. Sur notre trajet, quelques gravures rupestres témoignent de l’activité de l’homme sur ces alpages depuis la Préhistoire.

    Nous terminerons notre marche après le village d’Imsker où nous retrouverons notre véhicule pour rentrer à Marrakech. Installation à votre hôtel. Soirée libre. Nuit en hôtel***

    6H00 de marche – Dénivelés : Descente : -1000m / Montée : 120m – 70kms/1H30 de route – hôtel***

  • Jour 8 - Marrakech.

    Journée de repos à Marrakech. Repas libres. Nuit en hôtel***

  • Jour 9 : La côte atlantique

    Départ vers la côte atlantique jusqu’au village de pêcheur de Tafedna, ancien mouillage portugais, où nous retrouvons nos chameliers et leurs dromadaires. Pendant qu’ils installent le campement, vous partez pour une première balade sur l’immense plage le long des dunes.

    (180kms/3H de route)(2H de marche) (Bivouac)

  • Jour 10 : Villages de pêcheurs

    Départ vers l’intérieur des terres à la découverte d’un chapelet de douars de la tribu des Haha, à travers mosaïque d’arganiers et de champs d’orge. Le temps du déjeuner aux abords d’un puits permet de se réapprovisionner en eau, avant de continuer le long d’une nouvelle falaise qui domine les ressacs de l’océan pour rejoindre le littoral et installer notre bivouac à proximité du village de pêcheurs d’Iften.

    Lourdes barques bleues sur la grève, où les pêcheurs à l’abri d’une pointe rocheuse réparent les filets et nettoient les moteurs en attente de la marée, au milieu des casiers, nasses et palangres.

    (4/5H de marche)(Bivouac)

  • Jour 11 : Le marabout Sidi M’barek

    Nous quittons notre un petit village de pêcheurs avec ses baraques en front de mer, en longeant l’océan de corniches en corniche jusqu’au marabout de Sidi Mbarek. Bivouac près des cascades.

    (4/5H de marche)(Bivouac)

  • Jour 12 : Les dunes de Diabate

    Nous longeons la côte le long des grandes dunes littorales de Sidi kaouki et son marabout blanc au bord de l’océan. Nous continuons notre périple sur la piste des anciennes routes caravanières, entre dunes, sentiers de chèvres et falaises pour arriver à notre bivouac de Diabate.

    (4/5H de marche)(Bivouac)

  • Jour 13 : Essaouira

    Ce matin, dans les brumes d’écumes se dessine au loin l’île de Mogador. Notre dérive atlantique entre terre et mer se termine à travers dunes et plages immenses, pour arriver à Essaouira , l’ancienne Mogador. Dernier pique-nique avec l’équipe. Et installation dans un riad traditionnel au coeur de la médina. Dîner libre. Nuit à votre riad

    (3H de marche) (Hébergement : riad)

  • J14 : Essaouira & Marrakech

    Matinée libre à la découverte d’Essaouira. Une médina très ancienne dans les tons blancs et bleus, des chalutiers qui débarquent au port, une nuée de mouettes qui se ruent sur les pêches du jour. Dans l’enceinte de la cité, maisons blanchies à la chaux, places paisibles, fortifications battues par les vagues. La ville vous charmera.

    Déjeuner libre. Retour à Marrakech en début d’après-midi. Installation à votre hôtel. Dîner libre. Nuit en hôtel***

    (180 kms : 3H) ( Hébergement : Hôtel***)

  • J15 : Marrakech

    Selon votre aérien, transfert aéroport et départ

Réserver

Rechercher