Conditions de voyage au Maroc pendant la crise Coronavirus

Voici les réponses aux principales questions que vous vous posez par rapport aux questions relatives aux conditions de voyage au Maroc pendant la crise coronavirus

***Nous vous prions de noter que ces informations peuvent évoluer rapidement et parfois avec des préavis très court, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

 

Les frontières du Maroc sont-elles ouvertes ?

Le Maroc a prolongé le maintien de la fermeture de ses frontières aériennes, terrestres et maritimes jusqu’au 10 fevrier inclus, mais il permet au voyageur d’entrer sur son territoire et d’en ressortir, à condition de présenter un test PCR négatif daté d’au moins 72 heures de la date du prélèvement (et non des résultats). Et qui dispose d’une réservation confirmée par votre agence de voyage dans un établissement hôtelier ou touristique (maison d’hôtes, riad). Une fiche sanitaire doit également être remplie à la sortie de l’avion.

Dans le cadre d’un voyage réservé avec TERRES NOMADES, nous vous fournissons la réservation utile

 

Quelles sont les mesures restrictives actuellement en vigueur au Maroc ?

L’état d’urgence sanitaire est actuellement prolongé jusqu’au 10 janvier 2021 inclus.
Avec les restrictions suivantes :

-Couvre-feu sur tout le territoire national de 21h à 06h du matin, sauf cas exceptionnels ;
-Fermeture des restaurants, des cafés, des commerces et des grandes surfaces à 20h ;
-Interdiction des fêtes et des regroupements ;

Par contre bonne nouvelle, les restaurants sont ouverts depuis le 13 janvier, les musées et autres lieux culturels sont également ouverts.

A NOTER : Le port du masque est obligatoire dans tout le Royaume. Toute personne est tenue de se conformer aux mesures obligatoires prévues dans le cadre de l’état d’urgence sous peine de sanctions.

 

Est-ce que je peux entrer sur le territoire marocain ?

Les citoyens étrangers non soumis aux formalités de visa et disposant d’une réservation confirmée par un établissement hôtelier, sont désormais autorisés à venir au Maroc.

Nous nous occupons de cette formalité dans le cadre d’un voyage réservé avec TERRES NOMADES

Est-ce que je peux quitter le territoire marocain ?

Les ressortissants français ou résidant en France, venus au Maroc pour des raisons touristiques ou professionnelles sont autorisés à quitter le territoire marocain pour regagner la France à l’issue de leur séjour.

La France demande à tout voyageur en provenance du Maroc de présenter un test PCR datant de moins de 72 heures (à compter de la date du prélèvement). Mais actuellement la France exige pour tout voyageur en provenance de l’étranger une quarantaine de 7 jours + nouveau test PCR.

 

Puis-je me rendre d’une ville à l’autre ?

Les mesures restrictives diffèrent en fonction de l’évolution, région par région, de la situation épidémiologique. Actuellement les déplacements sont soumis à des autorisations.

Votre agence de voyage TERRES NOMADES s’occupe de toutes les formalités administratives pour le bon déroulement de votre voyage.

Ai-je besoin de faire un test Covid pour me rendre en France ?

Actuellement, l’état français demande à tout voyageur en provenance du Maroc de présenter un test PCR datant de moins de 72 heures (à compter de la date du prélèvement) pour voyager vers la France. Les enfants âgés de moins de 11 ans restent dispensés du test.

Mais actuellement la France exige pour tout voyageur en provenance de l’étranger une quarantaine de 7 jours + nouveau test PCR.

 

Ai-je besoin d’effectuer un test Covid pour me rendre au Maroc ?

Pour entrer sur le territoire marocain, quelles que soient votre nationalité et votre provenance, il faut actuellement présenter un test PCR négatif, datant de moins de 72h (à compter de la date du prélèvement). Les enfants de moins de 11 ans en sont dispensés.

Si vous comptez venir au Maroc à bord d’un ferry et que la validité du test est inférieure à la durée du trajet, un test PCR supplémentaire pourra être effectué à bord du navire.

 

Où puis-je me faire tester au Maroc ?

Le ministère de la Santé marocain a publié la liste des différents laboratoires proposant le test de dépistage du covid-19. Le prix des tests PCR varie entre 500dh et 700 DH/personne. Nous vous communiquerons la liste des laboratoires. Actuellement résultats en 24H

 

Qu’en est-il des liaisons aériennes entre la France et le Maroc ?

Des vols sont opérés dans les deux sens (France-Maroc et Maroc-France) par différentes compagnies aériennes françaises, marocaines et low-costs. Voir notre article VOLS VERS LE MAROC…de nouvelles destinations

 

Des ferries circulent-ils entre la France et le Maroc ?

Des ferries, opérés par la compagnie GNV, continuent de circuler. Ces navires effectuent les traversées suivantes : Sète-Tanger-Sète, Gênes-Tanger-Gênes et Sète-Nador- Sète.

Il existe par ailleurs des traversées Tanger-Med-Algésiras opérées par la compagnie Balearia. Il convient de se renseigner auprès de l’Ambassade d’Espagne sur les conditions d’entrée et de transit sur le territoire espagnol.

Le trafic est organisé selon les conditions suivante :
– trafic limité à 1 navire en arrivée et au départ de Sète tous les deux jours en alternance des deux compagnies ;
– obligation pour tous les passagers de présenter un test de dépistage PCR de moins de 72H00 à compter de la date de prélèvement.

Les réservations sont à effectuer directement auprès des compagnies concernées.

 

En conclusion…

Actuellement avec un test PCR de -72H et d’une réservation hotel que nous vous fournirons, vous pouvez venir en voyage au Maroc.
Bien vérifier les conditions sanitaires exigées par votre pays au moment de votre voyage

Pour vos déplacements ou vos circuits nous nous occupons de toutes les formalités administratives. Juste respecter les conditions sanitaires en vigueur au moment de votre voyage.

Des partenariats avec plusieurs compagnies aériennes ont été mises en place et au départ de nombreuses villes. Les prix sont actuellement attractifs. Voir article VOLS  FRANCE-MAROC, de nouvelles destinations

Alors si l’envie des grands espaces du sud marocain vous tentent dès ce printemps, n’hésitez-pas. Et pour l’été les espaces sauvages de l’Atlas seront votre plus beau terrain de jeu !

 

villes maroc

desert maroc

cote atlantique

sud marocain

atlas marocain

GUIDE VOYAGE ATLAS MAROCAIN

(voyager dans l’atlas marocain, a pied, en VTT, en 4X4)

 

L’Atlas marocain s’étire au centre du royaume marocain comme une longue épine dorsale. Il se décompose en 3 régions : Haut Atlas, Moyen Atlas et Anti Atlas. C’est dans le Haut Atlas que se trouvent les plus hauts sommets d’Afrique du Nord, le mont Toubkal (4167m) et le M’Goun (4068m). Entre crêtes déchiquetées, alpages et plateaux, canyons et vallées, le Haut-Atlas offre un dépaysement total aux amoureux de trekking et de randonnée VTT. Un voyage dépaysant à la rencontre du peuple berbère, à l’accueil légendaire.

En voyage dans le Haut Atlas, les amateurs de trek et de randonnée s’aventureront dans le Parc national du Toubkal, où de nombreux sentiers muletiers permettent de traverser les hautes vallées du djebel Toubkal, ou les sommets avoisinent les 4000m, comme le mont Toubkal, le plus haut sommet de l’Afrique du nord (4167m)

La découverte de la sauvage vallée du Zat vous offrira une expérience unique à proximité de Marrakech. La vallée du Zat transporte le voyageur au cœur du monde berbère, traditionnel et montagnard, en totale harmonie avec la nature. Au départ de Marrakech, de nombreuses excursions dans les hautes vallées du Toubkal vous mèneront à la découverte des villages perchés du djebel Toubkal.

Sortez des sentiers tout tracés et découvrez les sauvages vallées du M’Goun. La variété des paysages du Mgoun est exceptionnelle, alternant crêtes vertigineuses et cirques enneigés, gorges et vallées fertiles, hauts plateaux sauvages qui ont donné au djebel M’Goun le surnom de « petit Tibet ». Le djebel Mgoun est le paradis pour les amateurs de trekking. L’ascension du Mgoun se fait depuis le plateau de Tarkeddite.

En partant vers Imilchil vous traverserez la partie la plus sauvage de la région du Mgoun. Ne manquez pas de découvrir la vallée d’Anergui avec séjour en ecolodge. Cette vallée très préservée a conservé ses traditions nomades.

Moins connu, le Moyen-Atlas vous surprendra avec ses montagnes couvertes de forêts de cèdres et chênes-verts et ses lacs d’altitude. Beauté des paysages, ambiance calme, pureté de l’air. Idéal pour ceux qui souhaitent se ressourcer au contact de la nature

En descendant vers le sud marocain, Taroudant est un point de départ idéal pour de belles randonnées sur les montagnes de l’Anti-Atlas vers Tafraout et la vallée des Ammelne, un massif de granit rose ponctué de villages colorés, avec de belles palmeraies de montagne blotties au fonds de gorges sauvages comme celle de Ait Mansour.

Découvrez les voyages & excursions que vous ont préparés nos guides experts sur l’Atlas marocain

 

ATLAS MAROCAIN…QUOI FAIRE, QUOI VISITER ?

 

Moussem d’Imilchil du 20 au 22 septembre 2019

Le moussem d’Imilchil et le Festival des fiancés, du 20 au 22 septembre 2019

Le Moussem d’imilchil est la grande fête de la tribu berbère Ait Haddidou, une tribu de pasteurs berbères qui s’installa au 17e siècle dans la vallée de l’Assif Melloul, parmi eux, Sidi Ahmed Oulmaghni. La légende raconte que grâce à lui, les troupeaux engraissaient alors qu’il n’y avait pas d’herbe. Il devint le protecteur des troupeaux de la ribu. Les bergers Ait Haddidou prirent l’habitude de se réunir chaque année à la fin des récoltes à l’emplacement de la tombe du saint homme.  Les tribus en profitaient pour s’échanger leurs produits artisanaux et agricoles et pour faire des provisions avant  l’hiver.

La grande particularité du moussem d’imilchil réside aussi dans la cérémonie des mariages collectifs.

Selon la légende à l’origine des cérémonies de mariage collectif, se trouve deux tribus rivales, les Aït Brahim et Aït Yaaza. En guerre pour des terrains de pâturage, ils refusèrent le mariage d’un jeune homme de la tribu Ait Ibrahim avec une jeune femme des Ait Yaaza. Les amoureux s’enfuirent dans la montagne, où ils pleurèrent tant que leurs larmes donnèrent naissance aux lacs Isli et Tislit. Les sages des deux tribus touchés par cette situation  auraient pris la décision de réconcilier les deux tribus, et unir les deux jeunes amoureux. Pour célébrer cette réconciliation les tribus des Aït Hadidou déciderent d’organiser chaque année des mariages collectifs pour les jeunes de la tribu.

Depuis, le moussem des fiançailles à Imilchil a lieu chaque année en septembre. En quelques heures un immense village de tentes berbères  est dressé. Agriculteurs, marchands, pèlerins, se rassemblement pour prier le saint marabout Sidi Ahmed Oulmaghni, faire leurs achats, se retrouver, et faire la fête. Sur trois jours se succèdent tous les événements de la vie familiale, circoncision des enfants, fiançailles et mariages.

Au départ de Marrakech un circuit vous permet d’assister au moussem des fiançailles d’imilchil. Et séjourner à notre écolodge Tighremt assif Melloul en plein cœur du pays berbère, dans la vallée d’Anergui face aux gorges de l’assif Melloul.

Le Maroc vu du ciel de Yann Arthus-Bertrand

Quelques images spectaculaires  pour vous mettre l’eau à la bouche!

Le documentaire Le Maroc vu du ciel  réalisé par Yann Arthus-Bertrand, sublime les paysages du Maroc, le Rif et la Méditerranée,  l’atlantique avec Essaouira et Dakhla, avant de gagner les cimes enneigées de l’Atlas, puis l’immensité du Sahara marocain. Le Maroc vu du ciel, c’est aussi l’histoire du Maroc, avec Fès-Meknès, Rabat et Casablanca, Marrakech.

Depuis 1 an, Yann Arthus-Bertrand survole le Maroc avec ses caméras. Avec plus de 220 heures de rushs et l’utilisation des technologies audiovisuelles avancées en associant pour la première fois le système gyrostabilisé GSS 516 et la caméra Red Dragon pour une qualité 4K, le réalisateur a révélé la diversité, la richesse et la beauté du Maroc, mais aussi son histoire, sa culture, ses traditions et ses projets d’avenir

Pour accompagner les superbes images du Maroc qu’il a capturées, le réalisateur Yann Arthus-Bertrand a demandé au journaliste Ali Baddou d’écrire et d’enregistrer les commentaires. Le tournage a été l’occasion pour ce dernier de retrouver les lieux familiers et de redécouvrir les paysages fabuleux du Maroc.

Le Maroc vu du ciel est l’occasion de découvrir ou re-découvrir ce magnifique pays qu’est le Maroc, à travers les voyages proposés par TERRES NOMADES, une agence de voyage engagée dans la mise en place d’un tourisme responsable et durable au Maroc. Et qui propose des voyages originaux, ‘à la carte’, dans dans lieux authentiques et préservés à la rencontre de ses habitants, leurs traditions et leur culture.

Venez parcourir les montagnes de l’Atlas qui traversent le pays du Nord au Sud avec des treks sur les hautes terres sauvages entre Mgoun et Toubkal. Les très belles plages de l’Atlantique et de la Méditerranée, sont idéales pour se détendre, et le Sud marocain permet un dépaysement total entre oasis, dunes et palmeraies, à l’occasion d’un circuit.

Venez découvrir les villes impériales du Maroc, avec Marrakech, Fes,  Meknes, Rabat. Ou le Maroc secret des médinas, celles du nord, entre Tanger et Chefchaouen, des médinas peu connues et pourtant si belles.

Ou participer à la vie culturelle du Maroc à travers le festival des musiques sacrées de Fes ou le festival gnaoua d’Essaouira. Mais aussi les fêtes populaires, avec les moussems de Kelaa Mgouna et d’Imilchil. Les moussems font partie des manifestations qui offrent l’occasion de saisir l’âme marocaine.

Découvrez le Maroc avec TERRES NOMADES!

Le Ramadan et le Voyage : faut-il voyager au Maroc pendant cette période ?

Faut-il  voyager au Maroc pendant le Ramadan ?

Une interrogation que se posent de nombreux voyageurs
à l’approche du Ramadan 2019, qui aura lieu du 5 MAI AU 4 JUIN

 

Ce qui change ?  Les horaires.

Dans  tout le Maroc, administration, banques, organismes publics, ainsi que beaucoup d’entreprises, font la journée continue. Le travail commence vers 7h du matin pour se terminer vers 15h. Si vous avez besoins de papiers officiels, de changer de l’argent, faites-le le matin.

Dans les grandes villes où les lieux très touristiques, vous trouverez des magasins et des restaurants ouverts toute la journée. Dans les campagnes, c’est un peu plus difficile. Mais vous trouverez bien un café ouvert, où l’on pourra vous servir une  omelette.

Les horaires des activités touristiques ne changent pas vraiment, à une exception près : La pause de la rupture du jeûne (soit 2H en fin de journée). Un quart d’heure avant l’appel à la prière, les boutiques ferment, chacun rentre chez soi, et attend la voix du muezzin pour la rupture du jeûne. Le repas va prendre à peu près une heure, puis les gens vont retourner travailler, ou aller à la mosquée pour prier. Donc, comptez environ 2 heures après le coucher du soleil pour que la vie redevienne « normale ». C’est juste ce moment de la journée que vous devez respecter. Si vous avez besoin de demander quelque chose à votre guide, demandez le avant, ou attendez un peu…

 

ET POUR Manger et boire

Aucun problème pour manger et boire dans la journée. Juste rester discret !

Et inutile de se sentir gêné…Un Marocain côtoie la nourriture toute la journée, soit parce qu’il rencontre des musulmans qui ne jeûnent pas pour des raisons de santé, soit simplement parce qu’il faut préparer le repas du soir. Vous voir boire ou manger quelque chose, ne posera aucun problème.

Les côtés sympathiques de Ramadan

Partager la rupture du jeûne.

Le meilleur moment de Ramadan, c’est le repas du soir qui réunit tout le monde autour d’un assortiment variés de douceurs sucrées et salées. Si vous êtes invités à y prendre part, surtout acceptez! C’est un moment de convivialité et de détente, et une occasion de prendre part à la vie marocaine. Le ftour est souvent délicieux, avec des recettes spéciales, des pains cuits avec des épices, des pâtisseries au miel.

Un mois de fraternité et de charité.

Pendant Ramadan, la nourriture préparée en abondance est partagée avec ceux qui en ont besoin. Les mosquées distribuent le couscous le soir ; on s’invite, on partage… Même si vous n’êtes qu’en visite, vous ressentirez cette ambiance.

 

Les nuits de fête.

La vie courante reprend après la rupture du jeûne, et le repas du soir sera pris vers minuit. Dans les villes comme Marrakech, les boutiques restent ouvertes jusqu’à 2H du matin. La vie nocturne compense largement la quiétude de la journée.

 

EN CONCLUSION : Ne vous privez pas de voyager au Maroc pendant le Ramadan. C’est une formidable occasion de vivre la culture musulmane. Nous espérons vous avoir donné l’envie de connaître l’ambiance du pays pendant Ramadan.

COP22 Marrakech

A l’occasion de la COP22 Marrakech, 196 états sont  au Maroc du 7 au 18 novembre pour la 22e conférence sur le climat. Ils doivent concrétiser les principes décidés par l’accord de Paris lors de la COP21, pour limiter le réchauffement climatique.  La COP22 doit préciser les ­conditions de cette mise en œuvre de l’accord, et l’inscrire dans la durée.

Pour Nizar Baraka, président du comité scientifique de la Cop22 Marrakech, « nous devons encourager nos pays respectifs à s’engager de manière forte, dans les secteurs liés à l’économie verte [et également à l’économie bleue] afin de profiter des opportunités en terme de croissance et d’emploi qui y sont associées ». Il s’agit également de préserver la durabilité de nos modèles de développement et d’améliorer l’accès ainsi que les conditions d’utilisation et de développement des technologies vertes. Et pour Salaheddine Mezouar, président de la Cop22, cette conférence est une « opportunité pour porter la voix des pays les plus vulnérables face aux changements climatiques, en particulier celle des pays africains et des états insulaires. Il est urgent d’agir devant ces enjeux liés à la stabilité et à la sécurité ».

 

Pour sa part, le Maroc a adopté une stratégie de développement durable favorisant l’équilibre entre les dimensions environnementales, économiques et sociales, avec pour objectif l’amélioration du cadre de vie de ses habitants, renforcer la gestion durable des ressources naturelles et encourager le recours aux technologies d’énergies propres.

Le Maroc a aussi engagé dès 2009, une politique volontariste et ambitieuse en matière d’énergies renouvelables en utilisant des atouts naturels comme l’ensoleillement de 300 jours par an, et la vitesse des vents dans les régions du littoral. Ces atouts ont mené à la construction de l’immense centrale solaire Noor de Ouarzazate et à la mise en service de plusieurs parcs éoliens, dont celui de Tarfaya, le plus grand en Afrique.

Cette politique volontariste  s’appuie également sur une approche régionale à même de stimuler un développement qui s’adapte aux spécificités et au potentiel de chacune des 12 grandes régions du pays.

Le Maroc a ouvert les chantiers qui lui permettront de concrétiser ses objectifs : Augmenter la part des énergies renouvelables à 42 % et améliorer l’efficacité énergétique de 12% d’ici à 2020. A terme, le programme permettra d’éviter l’émission de 3,7 millions de tonnes de CO2 par an. Le Maroc est donc un des leaders en Afrique en matière d’innovation écologique et d’efficacité énergétique avec les grands chantiers entrepris ces dernières années.

 

Le royaume a aussi encouragé les secteurs liés à l’économie verte, comme le Tourisme Nature, en encourageant le développement du tourisme durable dans les espaces naturels du Maroc.

La stratégie de développement touristique ‘Vision 2020’  vise le qualitatif à travers un tourisme authentique, propre et responsable, qui accélèrera le développement économique et social en harmonie avec le patrimoine naturel et culturel du pays. Et mettre en avant l’écotourisme marocain à travers le tourisme d’aventure et de nature, les hébergements touristiques engagés dans la durabilité, c’est-à-dire sobres en ressources naturelles, soucieux de l’environnement et créateurs d’emplois verts, entrent aussi dans les critères d’innovation écologique et de préservation des territoires, notamment ceux du sud et de l’Atlas marocain.

La mise en place de projets éco touristiques avec une stratégie de développement socio-économique, permet de préserver un territoire de façon durable, tant au niveau patrimoine naturel, culturel et architectural, à condition d’intégrer les populations dans la démarche, pour générer de revenus qui vont les maintenir sur leur territoire. Les populations deviennent alors les acteurs de la préservation durable de leur territoire.

TERRES NOMADES contribue depuis 10ans à la mise en place de ce tourisme durable au Maroc, et aider à la préservation d’un territoire de montagne en insufflant des idées, en créant de nouvelles manières de faire et de nouveaux comportements environnementaux.

Nous serons présents à la COP22 Marrakech en tant qu’acteur touristique engagé dans la mise en place d’un tourisme durable au Maroc, lors de la conférence « Solutions tourisme durable au Maroc » organisée par le Ministère du Tourisme, le 10 novembre prochain

Rechercher