Asilah la cité des peintres

(en voyage sur la côte atlantique visiter Asilah)

Asilah est une petite ville au visage méditerranéen, rappelant les Cyclades. Tournée vers l’Atlantique, elle inspire artistes et peintre du monde entier.

Pour le visiteur distrait, Asilah pourrait passer pour une belle assoupie, souvenir de l’époque où elle commerçait avec l’Occident au temps des Mérinides. Mais à bien y regarder tout dit le contraire : Un palais arabo-andalou restauré, des façades immaculées qui ont laissé de côté leur passé pour devenir le nouveau lieu de création artistique au Maroc. Derrière ses remparts portugais, la médina resplendit des fresques d’artistes du monde entier. Car à seulement 40 kilomètres au sud de Tanger, artistes de toutes nationalités trouvent ici l’inspiration. Une expérience unique au Maroc

 

Quoi faire/voir à Asilah sur la côte atlantique ?

Bien préparer son voyage Maroc, c’est aussi savoir Quoi faire et voir à Asilah sur la cote atlantique : Voici notre guide des excursions à faire et lieu à voir pour bien Visiter Asilah 


Paisible pour certains ou magique pour d’autres, Asilah exerce une réelle séduction sur les artistes. Ses ruelles, ses maisons blanchies à la chaux aux portes bleues, la douceur de son climat et le silence que vient seulement troubler les vagues de l’Atlantique apportent l’envie d’y séjourner et contribuent à son succès.

En 1978, deux artistes originaires de la ville, eurent l’idée de faire d’Asilah le lieu de diverses pratiques artistiques. Onze artistes furent alors invités à peindre des fresques sur les murs de la médina. Depuis, chaque année, durant le Moussem, les rues se colorent d’œuvres signées Richard Dana (Etats-Unis), Mizue Sawano (Japon), Monia Touiss (Maroc), Sylvia Gussman (Espagne), etc… Et de tous horizons, romanciers, poètes, photographes, cinéastes (dont Ettore Scola) viennent à Asilah. 

 La médina d’Asilah n’a pas conservé l’urbanisme rectiligne de la ville portugaise, les marocains se sont réapproprié leur médina. Calme et d’une propreté admirable, elle est entourée de remparts édifiés par les portugais, donnant d’un côté sur la mer et de l’autre, sur la cité. Trois portes monumentales permettent d’entrer dans la médina. La porte Bab El Houmar (porte de la terre) conduit à Elkisariya, un dédale de ruelles qui gardé son cachet d’antan. Vous y découvrirez des boutiques d’orfèvrerie et d’artisanat. Tandis que la porte Bab El Bahr (porte de la mer) donne accès aux remparts. 

En longeant la muraille et les bastions portugais munis de meurtrières et de mâchicoulis, vous arriverez au palais Raïssouli, par la porte Bal el Kasbah. Construit par le fameux brigand Moulay Ali Ibn Raïssoul, cette grande demeure comporte à l’étage un très beau salon décoré de zelliges, de bois peint et de plâtre ciselé, ouvrant sur une vaste loggia d’où l’on observe les silhouettes en djellaba glissant dans les ruelles dévorées d’ombre et de lumière. 

Passez par le petit cimetière marin implanté près du marabout Sidi Ahmed Ibn Moussa, sur une plate-forme en dehors des remparts. Des céramiques recouvrent les tombes donnant au lieu l’allure d’une terrasse couverte de mosaïques

Excursions environs Alisah 

Découvrir la beauté des paysages vierges des plages de Ramila, Sidi M’gaits ou Briech. Ces très belles plages de sable fin sont caractéristiques de la côte atlantique marocaine.

Visitez la région de Had al Gharbia à environ 10 km d’Asilah. Elle est célèbre pour son souk du dimanche.
Près du souk se trouvent les ruines de Zilil, une ville romaine. On peut y voir des restes de murailles, de maisons et, dans la partie basse, de grands silos à céréales.

En direction de Tétouan aux environs de Sidi Yamani, se trouve Le Cromlech de M’zora, unique en Afrique. C’est un grand tumulus de plus de 50 mètres de diamètre entouré de 160 menhirs qui font parfois 7 mètres de haut. On y accède soit en traversant le village soit en prenant une route à gauche sur la route de Tétouan (il vaut mieux demander l’aide d’un guide). Ne manquez pas le souk de Sidi el-Yamani, où les habitantes du Rif oriental coiffées d’un chapeau de paille à gros pompons multicolores viennent vendre leur artisanat.

Accès & infos pratiques

L’aéroport de Tanger est à 40kms d’Asilah. A partir de Tanger vous pouvez prendre le train, les bus, ou louer une voiture pour circuler plus librement.  

Nous pouvons aussi vous proposer un voyage sur mesure pour visiter ces médinas du Nord, si belles et pourtant méconnues.

TERRES NOMADES est une agence spécialisée en voyages « à la carte » qui a reçu le TROPHEE MAROC TOURISME RESPONSABLE 2014

Rechercher