Maroc du sud pays secret des berbères

Circuit entre culture et traditions, balades et découvertes

Localisation : sud marocain & anti atlas
Faisable octobre à mai  (dates sur mesure possibles)
Groupes : 2 à 10 personnes 
Avec chauffeur + guide accompagnateur
Balades de 2 à 3HH de niveau facile
Hébergements : auberge, maison d’hôte, campement, riad
Conditions : Accessible à tous

A partir de 800€ (base 10)

 

À partir de : 800  (hors aérien)

  • Maroc du sud pays secret des berbères
  • Maroc du sud pays secret des berbères
  • Maroc du sud pays secret des berbères
  • Maroc du sud pays secret des berbères
  • Maroc du sud pays secret des berbères
  • Maroc du sud pays secret des berbères
  • Maroc du sud pays secret des berbères
  • Maroc du sud pays secret des berbères
  • Maroc du sud pays secret des berbères

Le Maroc du sud pays secret des berbères n’en finira pas de vous dévoiler ses splendeurs. Entre villages perchés et villes millénaires, palmeraies de montagnes et oasis présahariennes, chaos de granit rose et désert de roches ponctuées de gravures rupestres, forteresses de terre et riads traditionnels, vous serez émerveillés par la beauté des paysages du sud marocain

D’abord, Taroudant, une des plus belles villes du sud marocain ceinte de remparts crénelés. Et la palmeraie de Tioute, un véritable jardin d’Eden planté de 20 000 palmiers, une merveille de fraîcheur et de lumière

Découverte de l’agadir  de Tasguent vieux de 350 ans qui appartient à la tribu berbère Idouska Ousfella, avant d’arriver à Tafraout et ses chaos de granit rose .
La belle palmeraies de montagne de Ait Mansour et la vallée des Ammelne aux villages colorés où les ighrems typiques de la culture berbère ponctuent le paysage planté d’arganiers, notamment le village de Ait kiné et son grenier fortifié avec ses échelles en tronc de palmiers.

Aux porte du Sahara, découverte de l’immense oasis de Tata, berceau des premières colonies humaines Homo Sapiens. Palmiers dattiers et eau abondante en ont fait un lieu de passage pour les grandes caravanes vers l’Afrique subsaharienne.  Puis Tissint et les cascades d’Attiq, un endroit magique formant un réservoir d’eau salée ou on peut prendre un bain de fraîcheur. Avec nuit dans un campement nomade dans la pure tradition berbère.

Et pour terminer ce voyage dans le Maroc des berbères du sud,  la douce vallée d’Ounila protégée par les forteresses de Telouet et Ait Benhaddou.

Ce circuit dans le Maroc du sud pays secret des berbères, est un voyage Maroc entre culture et traditions, balades et découverte. Avec des hébergements typiques situés dans des lieux intimistes pour rencontrer un Maroc plus authentique.

 

Organisation du voyage

  • J01 : Marrakech

    À votre arrivée à Marrakech, nous vous accueillons à l’aéroport et transfert jusqu’à votre hotel situé au Guéliz, la ville du Protectorat bâtie dans les années 20. Selon votre heure d’arrivée, à vous Marrakech en liberté. Cette première journée vous

    plongera en douceur dans l’atmosphère de la ville rouge. Diner libre et nuit en hotel ***

     

  • J02 : Haut-Atlas & Taroudant (300 km/4H30)

    Départ vers Taroudant par une magnifique route de montagne qui permet de découvrir les panoramas variés et grandioses du parc national du Toubkal, avec ses villages de terre accrochés à la montagne. Quelques kasbahs aussi, car cette route était le point de passage traditionnel des caravanes vers le Souss.

    Pique-nique en cours de route. Passé le col du Tizi N’Test, nous descendrons vers la plaine du Souss. Arrivés à Taroudant, installation à votre riad à l’intérieur des remparts. Diner et nuit

    Taroudant, une des plus belles villes du sud marocain. Il faut faire le tour des remparts qui enserrent la médina pour découvrir les neuf portes de la cité. La plus ancienne, celle de Bâb El Kasbah, offre une belle vue sur la kasbah du Pacha, et sur les jardins de Taroudant. Découvrez dans les souks les petits trésors que cachent les ravissantes échoppes de la médina. Le souk arabe s’étend le long de la rue Bin-Anzarane. Au bout de cette rue se situe le souk berbère, sur la Place An-Nasr.  La cité est aussi réputée pour sa tannerie. Cette renommée a conduit une quarantaine d’artisans tanneurs à regrouper leurs ateliers près de Bab Targhount. Ils y présentent leur travail : lavage, salage, séchage, blanchiment des peaux. La découverte de cet endroit surprenant est possible tous les jours (visite libre/ ou guide en option)

     

  • J03: La palmeraie de Tioute (1H/60 kms A/R) (Marche 3H) (Hébergement : auberge)

    Rendez vous avec votre chauffeur accompagnateur à 9H et route la palmeraie de Tiout, située à une trentaine de kilomètres de Taroudant.

    A l’entrée du village de Tioute, la Coopérative Taïtmatine d’argan regroupe une quarantaine de femmes qui assurent tout le processus de fabrication, de la récolte des amandes jusqu’à leur pressage. On peut d’ailleurs y voir, si c’est la saison, le concassage et le triage des amandons, la torréfaction, l’extraction de l’huile et la mise en bouteille.

    Superbe balade dans cette palmeraie d’un millier d’hectares plantée de 20 000 palmiers, une merveille de fraîcheur et de lumière. Elle est surnommé le « jardin des délices ». Un véritable dédale de couleurs aux pieds de la kasbah. Au gré des canaux d’irrigation (seguias), fleurit un beau jardin fruitier où poussent des orangers, des dattiers, des grenadiers et des caroubiers. Déjeuner dans l’oasis.

    Retour à Taroudant. Nuit à votre riad

     

  • J04 : La vallée des Ammelne & Tafraout (3H/160kms)(Hébergement : auberge)

    En prenant la route de Tafraout, deux heures de route de montagne couverte d’arganiers vous séparent de l’un des greniers collectifs les plus imposants et les mieux conservés du Maroc, l’agadir de Tasguent. Il appartient à la tribu berbère Idouska Ousfella. Rares sont les constructions si grandes et si anciennes au sud Maroc.

    Construit au sommet de la montagne, l’agadir permettait aux familles berbères le stockage des denrées alimentaires ainsi que tout objet de valeur pendant les guerres tribales.

    Bâti sur 6 étages, L’agadir  de Tasguent a près de 350 ans et comporte 3 cours accessibles par 2 passages couverts. Il a été construit vers 1640, détruit en 1820, reconstruit et agrandi vers 1834 et réagrandi vers 1880. Brahim le guide, vit dans l’agadir avec sa femme et ses 3 enfants.

    Déjeuner en cours de route. A Tafraout, installation dans une auberge au pied du djebel Lekest.

     

  • J05 : La palmeraie de Ait Mansour (Transfert 1H)(Marche 3H ) (Hébergement : auberge)

    Voici une palmeraie totalement inattendue, encastrée dans l’étroit canyon creusé par l’Oued Sidi Mansour. Chaos de rochers aux formes improbables, éboulis, sommets abrupts, murs verticaux de plusieurs dizaines de mètres de hauteur composent un étrange paysage, grandiose et rougeoyant. Sa végétation exubérante est un vrai miracle né de l’eau.

    Belle balade où plusieurs villages pittoresques se succèdent. Le premier village est Aït Mansour. De là, part une longue oasis étroite où l’eau s’écoule sereinement et abondamment. Bordée de massifs, dont les couleurs varient de l’ocre au rose.

    La générosité de l’eau fait que cette oasis est toujours verte, les endroits les plus secs ou reculés étant irrigués par un subtil réseau de canaux d’irrigation.

    Balade de 2 à 3H dans cette magnifique oasis de montagne. Pique-nique ou déjeuner chez Abdou

    Retour à Tafraout. Diner et nuit à votre auberge

     

  • J06 : Tafraoute & Tata (Transfert 162kms/3H) (Hébergement : maison d’hôte)

    Route vers Tata et sa petite ville saharienne en pisé colorée de lauriers roses. Une superbe route se faufile dans un paysage désertique agrémenté de quelques petite oasis et villages fortifiés jusqu’à Tagmout, notamment Ait Kine et son superbe grenier fortifié avec ses échelles en tronc de palmier qui permettent d’accéder aux différentes cellules. Il contient 75 chambres en 3 étages, 2 tours de guet et une porte. L’agadir qui appartient à Tribu Ida Ounidif  est toujours fonctionnel.

    Arrivés à Tata, installation dans une ancienne demeure saharienne surplombant la Palmeraie. Dîner et nuit

     

  • J07 : Journée dans l’oasis de Tata

    Nichée au cœur d’une immense oasis de palmiers-dattiers, alimentée par les rivières de l’Anti-Atlas, Tata est réputée pour ses nombreux ksours et maisons berbères traditionnelles en pisé. Son patrimoine archéologique extrêmement riche témoigne d’une civilisation berbère qui a rayonné sur le Maroc et l’Afrique noire pendant des siècles.

    Tata est aussi le berceau des premières colonies humaines Homo Sapiens qui se sont installées en Afrique du Nord à l’âge de pierre. Ces vestiges paléolithiques sont un patrimoine inestimable pour la région : outils en pierre, outils en bois, instruments en os, gravures rupestres et grottes habitées sont le signe de communautés de chasseurs cueilleurs organisées et sédentarisées.

     

  • J08 : Tissint & les cascades d’Attiq (Transport : 69kms/1H)(Hébergement : maison d’hote)

    Route pour Tissint situé à 69kms de Tata. Marche vers les cascades d’Attiq, un endroit magique formant un réservoir d’eau salée ou on peut prendre un bain de fraîcheur, comme on peut découvrir une nature agréable et un beau paysage.

    Nous passerons la nuit en pleine nature au camp Akka Nait Siddi à Tissint sous tente confortable, dans l’époustouflant paysage du canyon de l’Oued El Moussi. Au milieu de nulle part, on trouve encore des lieux où le mythe du désert avec ciel étoilé, les couchers et levers de soleil uniques vous enchantent.

     

  • J10 : Foumz Guid – Ait Benhaddou (Transport : 230 kms/3H30 de route) (Hébergement : kasbah)

    Jusqu’à Foum Zguid, la route traverse les paysages désertiques du djebel Bani, parsemés des acacias raddianas. Puis en remontant vers  Taznakhte, vous longerez montagnes et vallée ponctués par de petits villages et oasis. Déjeuner en cours de route.

    Le village de Taznakhte est réputé pour fabriquer les plus beaux tapis du Maroc. La vue de tous ces tapis qui sèchent au soleil, étendus tout le long de la route principale, est superbe. Déjeuner à Ait Benhaddou  et visite libre du ksar avant de rejoindre le village fortifié de Tamdaght. Diner et nuit

     

  • J11: Telouet (Randonnée 3H de marche) (120 kms/2H de route) (Hébergement : riad)

    Pour notre dernier jour, nous marcherons jusqu’à Annemiter, véritable village forteresse dont Jacques Majorelle peintre du début du XIXe siècle s’est souvent inspiré, où vous retrouverez votre véhicule pour rejoindre Marrakech et ses souks colorés, après une halte à Telouet,  pour visiter une kasbah datant du 19e siècle appartenant au dernier grand seigneur féodal de l’Atlas. Visite libre.

    Déjeuner ou pique-nique en cours de route. Arrivée à Marrakech dans l’après-midi. Installation à votre riad. Diner libre. Nuit

    Le ksar Aït Ben Haddou a été bâti au XVIIème siècle. Au sein du ksar on retrouve, une mosquée, deux cimetière, une place publique, un grenier qui permettait de stocker les céréales récoltés en cas de sécheresse. Le ksar possède également un caravansérail qui permettait d’abriter les caravaniers qui traversaient l’Atlas pour aller vers Marrakech.
    La kasbah de Télouet domine l’oued Imaren et les hameaux environnants. El Hadj Thami Glaoui, alors pacha de Marrakech y adjoint un luxueux palais durant la première moitié du XXe siècle. A la fin du protectorat en 1956, les Glaoui furent bannis du royaume. Leurs biens furent pillés et laissés à l’abandon, l’érosion du temps faisant le reste. Même dans cet état, la kasbah mérite d’être visitée. Les grandes pièces vides des salons d’apparat laissent encore apparaître des restes magnifiques. Vu de la terrasse, le paysage est grandiose sur un haut plateau isolé, difficile d’accès. On comprend aisément que la position stratégique de ce nid d’aigle permettait de contrôler le passage des caravanes de marchandises qui passaient par la piste du sel pour approvisionner les caravansérails de Marrakech.

     

  • J12 : Marrakech

    Selon votre aérien, transfert aéroport et départ

Réserver

Rechercher