Fès, la perle du monde arabe

Fès

(en voyage au Maroc, visiter Fes)

Fès, ville magique, est située au nord du Maroc, proche du Moyen Atlas, dont les collines côtoient le haut plateau fertile de Saïs. On se laisse facilement transporter à travers son histoire, grâce à ses nombreuses mosquées, medersas, portes fortifiées, palais et places. Fes, cité imperiale est classée au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO,

Fès est considérée comme la capitale spirituelle et culturelle du Maroc : sa médina est l’une des plus étendues du monde arabe.

 

Que faire et voir à Fes ?

Bien préparer son voyage Maroc, c’est aussi savoir Quoi faire et voir à Fès : Voici notre guide des excursions à faire et lieux à voir pour bien Visiter Fès.

La ville abrite deux médinas : Fès El-Bali (« Fès l’ancienne ») bâtie au 12e siècle, et Fès El-Jedid (« Fès la nouvelle ») fondée par les Mérinides 500 ans plus tard. Dans ce décor médiéval haut en couleur, vous serez transporté 1000 ans en arrière !

Fes El Bali

Sa fondation date de 789 sous le règne de Moulay Idriss 1er. Patrimoine mondial de l’UNESCO, elle abrite les plus beaux monuments du Maroc

Débutez par le quartier des andalous qui fut peuplé par des familles andalouses expulsées de la ville espagnole de Cordoue et admirez la mosquée du même nom. Continuez dans le quartier des Kairouanais à travers les souks qui bordent les rues qui entourent la Grande Mosquée Quaraouiyine (visite exterieure), une des plus importantes dans l’histoire du monde musulman. Au IXe siècle, elle fut la première université du monde.

La plupart des grands savants et lettrés du Maghreb et de ce qui restait de l’Andalousie sont passés à Fès et sa Qarawiyyĭn en tant qu’étudiants, professeurs ou simples auditeurs comme Léon l’Africain, les philosophes Avenpace et Avérroes, le géographe Al Idrissi mais aussi Maïmonide et Ibn Hhaldoun pour ne citer que ceux-là.

Juste en face, la Médersa el Attarine est un véritable chef d’oeuvre de la dynastie Mérinides, ancienne école coranique du XIVe siècle qui illustre l’élégance et le raffinement de l’époque mérinide.

Traversez la médina et le quartier Nejjarine (quartier des ébénistes) situé le long des axes principaux près des grandes portes, car les fondouks (caravansérails) remplissaient autrefois la fonction de lieu d’échange commercial (hôtels, entrepôts de marchandises) devaient rester accessibles. Vous verrez la place Nejjarine ornée d’une magnifique fontaine du XVIIe siècle ornée de stucs, boiseries de cèdres sculptées caractéristique de l’art mérinide ; elle abrite un superbe minbar. Ne manquez pas le Musée du même nom qui expose de magnifiques objets.

Fes El Jedid

Bâtie par les Mérénides au XIIIe siècle pour agrandir la médina qui ne pouvait absorber l’accroissement de la population, on la connaît sous le nom de « la nouvelle Fès » en comparaison avec la médina. Ancien quartier des princes Fes, elle est devenue le royaume des marchands de tapis et des commerçants tout en conservant ses allures d’ancien district royal.

De la place des Alaouites accédez au palais Royal Dar el Makhzen, un palais à la façade austère construit pour recevoir de nombreuses ambassades étrangères et pour témoigner de la richesse de la dynastie (visite extérieure). Continuez vers l’ancien Mellah, le plus ancien quartier juif du Maroc (1438). Il se situe sur l’ancien quartier des archers syriens du sultan.

 

Se repérer à Fes

La médina de Fès est le plus grand labyrinthe au monde. Pour vous y repérer nous vous recommandons un de nos meilleurs guides fassi.

Si vous voulez vous lancer dans le dédale de ce labyrinthe seuls, n’oubliez pas de prendre un plan et surtout…une boussole. Et les quelques repères suivants : La porte principale Bab Boujloud ouvre sur 2 rues principales Talaa Kebira et Talaa Sghira. Elles descendent vers le coeur de la Vieille Ville et la mosquée Karaouine.

La partie basse de la Medina correspond à la rivière séparant la rive des Karouanais (ouest de la Médina, la partie le plus touristique) de celles des Andalous (à l’est).

Les deux rives descendent vers le point le plus bas. Si vous souhaitez prendre la direction de Bab Boujloud (la porte bleue, entrée principale de la Médina), prenez garde de remonter à l’ouest (d’où l’utilité d’avoir une boussole). Bab Boujloud est indiqué sur des panneaux directionnels à travers la rive ouest, mais les panneaux disparaissent sur la rive est. Autrement dit, il ne suffit pas de remonter la pente pour prendre la bonne direction, dans la mesure où les 2 rives sont en pente. D’où l’intérêt de la boussole ou encore mieux, de prendre un guide sur une journée !

>Ne manquez pas les incontournables à Fès…
>Découvrez les excursions aux environs de Fès…

 

Accès et Informations pratiques

On y accède par un aéroport international distant d’une dizaine de kilomètres du centre, mais aussi par le train en provenance de toutes les grandes villes du Maroc, et par l’autoroute de Rabat.. La ville est située à 60 km de Meknès et à 200 km de Rabat.

Climat doux au printemps (avril-mai) et à l’automne (oct.-nov.). L’été (juin-août) est très chaud et sec.

Chaque année au mois de Juin, Fes reçoit le Festival des Musiques Sacrées du Monde. Il réunit dans des lieux d’exception (Bab Makina, Musée Batha) des chanteurs et musiciens de renommée internationale.
Le Festival de la culture Soufie a, lui, pour vocation de faciliter le dialogue interculturel entre l’Orient et l’Occident.

 

TERRES NOMADES, Lauréate du Trophée Maroc Tourisme Responsable, est une agence spécialisée dans les voyages “à la carte”.

ARTICLES SIMILAIRES

Rechercher